Vilebrequin : rôles signes d'usure, test et prix

Appartenant au système de distribution du moteur, le vilebrequin est un élément essentiel au bon fonctionnement d'un véhicule. En effet c'est lui qui est chargé de pousser l'alternateur, la courroie de distribution, le volant moteur. Pour éviter que ses propriétés ne soient affectées, vous devez ainsi veiller à l'état des pièces qui y sont reliés.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour changer votre vilebrequin :

🔎 Qu'est-ce que le vilebrequin ?

Rôle du vilebrequin

La principale fonction du vilebrequin est de transformer le mouvement linéaire des pistons en mouvement de rotation continue. Cela fait de lui une pièce importante du système bielle-manivelle. Ce dernier fonctionne en effet grâce au vilebrequin lui-même mais aussi au bloc moteur, au piston, à la bielle.

Le vilebrequin est installé dans le bloc moteur de votre véhicule. En effet vous pouvez le trouver en-dessous du moteur sous les pistons qui coulissent dans les cylindres placés sous l'arbre à cames. Les cylindres vont dès lors surmonter la culasse.

Le vilebrequin est doté de plusieurs éléments :

  • Des portées ou tourillons : ces éléments permettent de guider le vilebrequin dans son mouvement de rotation. Grâce à des paliers, l'alignement de ces tourillons se fait sur le vilebrequin. C'est entre ces paliers que vous pourrez retrouver des manivelles.
  • Des masses : elles interviennent pour assurer la poursuite du mouvement de rotation pendant les temps morts grâce à l'inertie.
  • Des manetons : ils sont liés à la bielle.

Les bielles sont dès lors les pièces qui permettent de mettre en lien le vilebrequin et les pistons. Ayant la forme de tiges dotées d'articulation sur chaque côté, elles vont permettre au vilebrequin de transformer en mouvement de rotation le mouvement linéaire. Sachez que ce fonctionnement peut entraîner de fortes vibrations entre les bielles et le vilebrequin. Dans un souci de réduire ces dernières, des coussinets sont installés.

Le vilebrequin va entraîner différentes pièces :

Dans certains cas, il peut aussi arriver que le vilebrequin entraîne la pompe à huile ou encore la pompe à eau.

🛑 Vilebrequin abîmé : comment le savoir ?

Vilebrequin abîmé : comment le savoir

Le vilebrequin est conçu pour durer toute la vie de votre véhicule. Mais il peut s'user de manière prématurée. En effet plusieurs pannes peuvent être à l'origine de l'usure du vilebrequin : une rupture du joint SPI ou de la courroie de distribution, la casse d'une manivelle.

Lorsque le vilebrequin est HS, certains symptômes peuvent vous alerter :

  • La présence de vibrations au niveau de la pédale d'embrayage ;
  • L'apparition de bruit assourdissant provenant du moteur ;
  • Une impossibilité de démarrer ;
  • L'allumage du voyant moteur.

Bien que ces signes ne soient pas propres au vilebrequin, ils peuvent vous indiquer l'usure de cette pièce. Dans ce cas, vous allez devoir procéder à son remplacement sachant sa réparation est impossible. Dans le doute, vous pouvez tester votre vilebrequin.

Comparez les meilleurs garages pour changer votre vilebrequin :

🛠️ Comment tester un vilebrequin ?

comment tester un vilebrequin ?

Pour vous assurer de l'état de votre vilebrequin, vous pouvez choisir de le tester. Afin de vous aider à réussir cette intervention, nous avons conçu ce guide spécialement pour vous.

Matériel nécessaire :

  • Micromètre
  • Caisse à outils

Étape 1 : Faites un examen visuel de votre vilebrequin[⚓ ancre "etape1"]

contrôle visuel du vilebrequin

Il n'est pas nécessaire de déposer votre vilebrequin. Mais pour y accéder, vous allez devoir démonter les chapeaux de palier et de bielle. Ensuite examinez votre vilebrequin et assurez-vous qu'il ne présente aucune trace de choc ni de rayure. À défaut sachez que votre vilebrequin est endommagé. N'hésitez pas à vous rendre chez un professionnel pour qu'il l'inspecte avec l'outillage adéquat comme une valise de diagnostic.

Étape 2 : Effectuez un ressuage[⚓ ancre "etape2"]

ressuage du vilebrequin

Pour cette étape, vous aurez besoin de disposer de matériel spécifique. En effet le ressuage est une opération par laquelle il faut insérer un produit dans le vilebrequin et patienter quelques instants pour le laisser agir. Ensuite il faudra utiliser du révélateur destiné à faire apparaître le produit inséré.

Lorsque vous arrivez à voir le produit en question, notez que votre vilebrequin est fissuré. Attention : si le problème n'est pas résolu à temps, les fissures peuvent devenir plus importantes.

Étape 3 : Faites un contrôle métrologique[⚓ ancre "etape3"]

Faites un contrôle métrologique

Grâce à cette technique, vous allez pouvoir vérifier l'état du vilebrequin mais aussi déterminer la cote de réparation. Pour cela vous aurez donc besoin d'un micromètre afin d'observer la conicité, la flèche, l'ovalisation.

Notez cependant qu'il s'agit d'un contrôle très complexe requérant l'utilisation d'un matériel spécifique. Sauf si vous disposez de bases solides en mécanique automobile, vous ne pourrez vous en charger vous-même. N'hésitez donc pas à confier cette tâche à un professionnel.

💰 Quel est le coût d'un vilebrequin ?

Prix d'un vilebrequin

Le vilebrequin est une pièce très onéreuse. En effet vous pouvez compter entre 400 et 1 500 €. Ce coût va ainsi varier en fonction de divers critères comme le matériau utilisé. À ce prix, il faudra rajouter le tarif de la main d'œuvre et des autres pièces qui pourraient éventuellement être en cause et nécessiter un remplacement. Sachez que l'intervention dure en moyenne 3 heures.

Le vilebrequin joue un rôle déterminant dans le bon fonctionnement d'une voiture. Lorsqu'elle est HS, vous noterez plusieurs pannes. Pensez donc à agir rapidement en vous rendant chez un professionnel. N'hésitez pas à passer par notre plateforme pour comparer les différentes offres de garages proches de chez vous et trouver le meilleur rapport qualité prix.

Comparez les meilleurs garages pour changer votre vilebrequin :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste des amortisseurs

14 avril 2022 16:23


Pour en savoir plus sur les amortisseurs