PTAC : principe et réglementation

Le PTAC ou Poids Total Autorisé en Charge désigne la charge maximale pouvant être autorisée à la circulation d'un véhicule. Il comprend ainsi divers éléments tels que le poids à vide, la charge utile ainsi que le poids du conducteur et des différents passagers. En raison de son importance, le Code de la Route encadre fortement le PTAC.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

🔎 PTAC : qu'est-ce que c'est ?

PTAC : qu'est-ce que c'est

Le PTAC correspond au poids maximal pouvant être supporté par un véhicule. Il s'agit cependant d'une ancien terme administratif qui a laissé place à une nouvelle appellation : Masse Maximale Autorisée (MMA).

Plusieurs éléments sont compris dans le PTAC :

  • Le poids à vide de la voiture ;
  • Le poids du conducteur et des passagers ;
  • La charge utile : celle-ci renvoie aux marchandises, bagages et éventuels accessoires autos comme le coffre de toit, le porte-vélos, etc.

Les poids d'une remorque, d'une caravane tractée à l'arrière du véhicule ou des bagages qui pourraient y être contenues sont exclus dans la détermination du PTAC. Celui-ci est en effet déterminé par le constructeur au moment des phases obligatoires d'homologation de la voiture. Cela garantit ainsi à un véhicule une légitimité de circulation sur le réseau routier. Seuls les cyclomoteurs sont exemptés de PTAC.

⁉️ PTAC et PTRA : quelle différence ?

PTAC et PTRA : quelle différence

Le PTRA désigne le Poids Total Roulant Autorisé. Il s'agit en effet du poids maximal d'un véhicule qui comprend à la fois son attelage mais aussi son chargement. Cette charge est déterminée grâce à la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) qui fonde son étude sur les indications fournies par le constructeur.

Le PTRA est donc le poids maximal autorisé lorsqu'une voiture tracte une remorque ou une caravane tandis que le PTAC renvoie au poids maximal autorisé à la circulation d'un véhicule (qui ne prend pas en compte l'attelage).

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

📍 Où trouver le PTAC sur votre carte grise ?

Où trouver le PTAC sur votre carte grise

Pour trouver le PTAC sur votre carte grise, vous pouvez vous référer au champ F.2. Pour le poids à vide par conte, il s'agira de la ligne G1 de la carte grise. Ce poids correspond au poids exact du véhicule sans le conducteur, les passagers ou encore les bagages et équipements.

Le PTAC et le poids à vide vous permettent de définir la charge utile. Celle-ci concerne le poids maximal que la voiture peut transporter. Elle se calcule comme suit :

Charge utile = PTAC - Poids à vide

📝 Quelle législation sur le PTAC ?

Quelle législation sur le PTAC

Le Code de la Route a réglementé le PTAC. En effet, selon le type de permis de conduire que vous avez, votre PTAC sera différent. Les catégories auxquelles il appartient peuvent également permettre de faire la différence.

Concernant le type de permis de conduire, vous retrouverez les dispositifs du Code de la Route dans l'article R221-4 : s'il s'agit d'un permis B, le PTAC sera de 3 500 kg ou de 4 500 kg avec une remorque. Pour un permis BE, il varie entre 4 250 kg et 7 000 kg en cas de remorque. Pour un permis C par contre, le PTAC peut aller jusqu'à 3,5 tonnes.

Important : certaines limites du PTAC sont fixées par l'article R312-4 du Code de la Route : 19 tonnes s'il s'agit d'une voiture isolée à deux essieux, 26 tonnes si la voiture isolée présente trois essieux et 32 tonnes si elle en a au moins quatre.

La date d'immatriculation peut aussi permettre de renseigner sur le PTAC s'il s'agit d'une semi-remorque. S'agissant des véhicules immatriculés après le 1er janvier 2011, vous aurez 26 tonnes pour un seul essieu ; 32 tonnes pour deux essieux si l'immatriculation est intervenue avant le 1er janvier 2011 et 37 tonnes si elle s'est faite après ; 34 tonnes s'il s'agit de trois essieux pour une immatriculation avant cette date et 38 tonnes si elle s'est faite après.

Le non-respect du PTAC vous expose à un éventuel rallongement des distances de freinage, un éclatement des pneus, une perte de contrôle dans les virages, de maniabilité, etc. Pour éviter ces problèmes et minimiser considérablement les risques d'accident, certaines sanctions sont prévues en cas de non-respect du PTAC :

  • Le paiement d'une amende de 135 € (amende de 4ème classe) pour un dépassement de moins de 5 % du PTAC autorisé ;
  • Le paiement d'une amende de 135 € et une immobilisation de la voiture si le dépassement est compris entre 5 et 20 % du PTAC autorisé ;
  • Une amende de 1 500 € (amende de 5ème classe), une immobilisation de la voiture et une convocation au tribunal de Police en cas de dépassement de plus de 20 % du PTAC autorisé. Vous pouvez également être sanctionné par un retrait de points sur votre permis de conduire.

Grâce au PTAC, vous pouvez connaître la charge maximale autorisée pour la circulation de votre voiture. Son non-respect présente des risques particulièrement graves. C'est d'ailleurs pour cette raison que le Code de la Route encadre ce dispositif. Nous vous conseillons donc de bien vous y conformer si vous ne voulez pas vous prendre des sanctions en cas de contrôle des forces de l'ordre.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste des amortisseurs

8 août 2022 13:38


Pour en savoir plus sur les amortisseurs