Pollution voiture : l'essentiel à retenir

La voiture est un facteur important de pollution. En effet, elle produit d'importantes quantités de gaz à effet de serre, affectant ainsi la qualité de l'air. Pour régler ce genre de problème, il est nécessaire de déterminer les causes réelles de la pollution de votre voiture et d'apporter des solutions afin de les minimiser au mieux.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

🚗 Pollution voiture : quelles en sont les raisons ?

Pollution voiture : quelles en sont les raisons

Concernant la pollution d'une voiture, vous pouvez en distinguer deux sortes : celle qui a trait à la construction même du véhicule et celle relative à son utilisation au quotidien ainsi que son entretien.

La pollution provenant de la construction de la voiture

La pollution de la voiture commence dès l'étape de sa fabrication. En effet, cette phase requiert l'utilisation de différents matériaux. C'est par exemple le cas du métal, du lithium, du plastique qui permettent de fabriquer les batteries.

L'extraction de ce matériaux suppose des ressources naturelles qui entraînent une importante pollution. C'est notamment le cas de l'énergie grise qui correspond à l'énergie qui va être brûlée en vue de la création ou du recyclage d'un produit. Pour cela, il est ainsi nécessaire d'extraire et de traiter les matières premières. Il peut également être utile de recycler et détruire le produit en question (la voiture dans ce cas).

Attention : d'un modèle de véhicule à l'autre, la quantité d'énergie grise produite va différer. Pendant qu'une voiture électrique fournit environ 35 000 kWh d'énergie grise, une citadine n'en produira que 20 000 kWh.

La pollution provenant de l'utilisation quotidienne et de l'entretien de votre voiture

Quand une voiture est mise en circulation, elle produit naturellement des gaz polluants dont les dioxydes de carbone (CO2). Cela représente en effet une part de pollution assez importante. Une étude permet de le prouver : au moins 15 % des émissions de CO2 sont issues de la pollution automobile.

D'autres gaz sont également rejetés par votre voiture : les oxydes d'azote (NOx) : ils sont à la fois nocifs pour l'homme mais aussi responsables des pics de pollution.

De nombreux facteurs peuvent causer la multiplication de ces gaz :

  • Le poids de la voiture ;
  • La consommation de carburant ;
  • Un mauvais gonflage des pneus ;
  • La puissance du moteur ;
  • Une vitesse de circulation trop importante.

Lorsque l'on parle d'entretien d'une voiture, l'on fait référence aux réparations et/ou changements de pièces qui peuvent intervenir durant la vie de votre véhicule. Cela concerne notamment la batterie, les pneus, les fluides, les ampoules qui demandent une quantité non négligeable d'énergie, ce qui cause encore plus de pollution.

Une démarche purement écologique vise à recycler et utiliser à nouveau certains éléments tels que les différents fluides (liquide frein, liquide de refroidissement), les batteries, etc. C'est ce que l'on appelle l'économie circulaire.

🔎 Comment déterminer le taux de pollution d'une voiture ?

Comment déterminer le taux de pollution d'une voiture

Vous ne pouvez pas déterminer à proprement parler le taux de pollution de votre voiture. Ce qu'il est possible de connaître, c'est uniquement le taux d'émission de gaz à effet de serre.

En effet, grâce à la norme du Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure (WLTP), vous pouvez effectuer les mesures de ce taux s'il s'agit d'une voiture neuve. Dans le cadre de cette démarche, il est même imposé aux constructeurs d'indiquer les émissions de CO2 de la voiture.

Pour un véhicule d'occasion, une simulation peut être faite depuis le site de l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME). Pour cela, il sera impératif d'indiquer le modèle de voiture, la marque, la taille, le type d'énergie, de boîte de vitesses, la carrosserie, etc.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

💡 Comment lutter contre la pollution d'une voiture ?

Comment lutter contre la pollution d'une voiture

Une voiture en circulation va polluer dans tous les cas. Mais vous devez vous assurer que celle-ci n'est pas trop importante pour être en parfaite conformité avec les normes. À défaut, vous pourriez avoir un refus lors de votre passage au contrôle technique.

Certaines pièces s'inscrivent dans cette démarche à portée écologique : la vanne EGR, le filtre à particules, le recyclage des gaz d'échappement. Il y a aussi d'autres acteurs qui participent à ce combat. C'est notamment le cas des réglementations locales, du Parlement Européen, etc. La vignette Crit'air a été mise en place dans cette optique. En effet, elle s'applique à une circulation dans certaines agglomérations telles que Paris, Lille, Dijon, etc. Ce certificat de qualité de l'air indique la classe environnementale de votre voiture.

Quel que soit le modèle de voiture que vous avez, vous devez obligatoirement apposer cette vignette sur votre pare-brise pour rouler dans des zones à circulation restreinte (ZCR). Le non-respect de cette restriction pourrait vous valoir le paiement d'une amende de 450 €.

Il y a également la taxe carbone ou le bonus-malus écologique qui participent également à la lutte contre la pollution. Quand celle-ci est trop importante, vous devrez payer une taxe supplémentaire inscrire lors de la création de votre certificat d'immatriculation.

D'autres solutions alternatives : les voitures électriques et hybrides. Mais, cela n'est pas sans constituer des failles, surtout lorsque l'on sait que la construction d'une voiture électrique requiert plus d'énergie grise.

⚠️ Comment faire pour réduire la pollution d'une voiture diesel ?

Comment faire pour réduire la pollution d'une voiture diesel

Les particules fines produites par une voiture diesel provoquent certaines maladies respiratoires mais aussi des cancers. Selon un étude de Santé Publique, cela cause la mort de plus de 40 000 personnes chaque année. Ce type de problème est propre au moteur diesel, de loin plus polluant que l'essence.

Même si certaines pièces comme la vanne EGR ou le filtre à particules visent à réduire considérablement la pollution d'une voiture, ces mesures restent insuffisantes. En effet, pour créer une nouvelle voiture, environ 12 tonnes de CO2 sont rejetées dans la nature. Ces rejets peuvent être compensés avec une circulation sur 300 000 kilomètres environ. Il est donc fortement recommandé d'éviter les achats de voiture neuve trop fréquents.

Un entretien régulier permet aussi de réduire la pollution d'une voiture diesel. Pour cela, vous devez veiller à respecter les périodicités de vidange, révision, remplacement des pièces, etc.

Il existe aussi d'autres bonnes pratiques comme une conduite éco-responsable. Cela consiste à :

  • Utiliser les accessoires (climatisation, chauffage, etc.) seulement quand c'est nécessaire au risque de consommer une quantité excessive de carburant, ce qui cause donc plus d'émissions polluantes ;
  • Utiliser le régulateur de vitesses pour limiter l'usage de l'accélération ou du freinage ;
  • Privilégier le frein moteur plutôt que le frein ;
  • Éviter de rouler à une vitesse excessive.

La pollution d'une voiture intervient durant toute la vie de celle-ci : de sa création à sa mise en circulation et son éventuelle casse. De nombreuses mesures peuvent cependant vous aider à réduire ces émissions : une conduite éco-responsable, un entretien régulier, etc. En cas de doute sur les différentes périodicités, vous pouvez vous référer à votre carnet d'entretien.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste des amortisseurs

3 août 2022 11:34


Pour en savoir plus sur les amortisseurs