Joint de culasse : rôle, signes d'usure, remplacement et prix

Malgré sa petite taille, le joint de culasse est une pièce qui participe de façon non négligeable au bon fonctionnement de votre voiture. En effet, il se charge de garantir l'étanchéité ainsi que la fermeture de la culasse. Le joint de culasse est soumis à de nombreuses contraintes à la fois chimiques, mécaniques et thermiques. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est doté de fortes capacités de résistance. Toutefois, il peut arriver qu'il s'use avec le temps, altérant ainsi les performances de votre voiture.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour changer votre joint de culasse :

💨 Quel est le rôle d'un joint de culasse ?

Quel est le rôle d'un joint de culasse

Le joint de culasse est un élément qui sert à garantir l'étanchéité de la culasse. En effet, la culasse est chargée de fermer la partie haute des cylindres de votre moteur. Grâce à elle, d'autres organes du moteur peuvent aussi être supportés tels que les soupapes, l'injection, les conduits d'échappement et d'admission, les chambres de refroidissement, etc.

Le joint de culasse garantit l'isolation des conduits de gaz, d'huile moteur, de liquide de refroidissement. Au niveau du joint de culasse, vous pouvez retrouver différents trous. En effet, leur nombre sera le même que celui de vos cylindres. Il s'agit d'une pièce soumise à d'importantes contraintes et déformations. Celles-ci peuvent être de plusieurs ordres : mécaniques, thermiques ou encore chimiques.

Le joint de culasse intervient pour assurer la fermeture et l'étanchéité de la culasse. Pour cela, il va donc faire la jonction entre la culasse et le bloc moteur. De plus, il permet aussi de rendre hermétique la chambre de combustion afin que le moteur puisse fonctionner de façon tout à fait optimale.

Pour vous permettre de mieux comprendre l'action du joint de culasse, sachez que le moteur fonctionne avec un système d'explosions provenant de la compression du mélange air-carburant. Il faut donc que la chambre soit parfaitement étanche, d'où l'intervention du joint de culasse.

Important : les premiers modèles de joints de culasse étaient constitués d'amiante. Ce matériau permettait d'améliorer la résistance face aux températures élevées. De nos jours, l'utilisation de ce matériau sur les véhicules est formellement interdite.

🛑 Quels sont les signes d'usure d'un joint de culasse ?

Quels sont les signes d'usure d'un joint de culasse

En raison des importantes contraintes qu'il subit, le joint de culasse peut s'endommager avec le temps même s'il n'est pas considéré comme une pièce d'usure. En moyenne, la fatigue du joint de culasse commence à se faire sentir une fois les 200 000 ou 300 000 kilomètres atteints.

Différents symptômes peuvent se manifester et vous indiquer l'usure de votre joint de culasse :

  • Une surchauffe moteur : quand la température de votre moteur excède les 95°C, sachez que votre moteur est en surchauffe. L'étanchéité du moteur n'étant plus assuré en raison de la casse du joint de culasse, le liquide de refroidissement se mettra à baisser de façon inhabituelle. Cette panne entraîne également une consommation excessive d'huile moteur.
  • L'allumage de voyants sur votre tableau de bord : plusieurs voyants peuvent s'allumer comme celui de service, du moteur, du liquide de refroidissement ou encore d'huile moteur. Ces dysfonctionnements peuvent vous alerter d'une panne au niveau de votre joint de culasse.
  • Une surconsommation de l'huile moteur et du liquide de refroidissement : cela risque d'user fortement les organes du moteur. Si le problème n'est pas réglé rapidement, vous pourriez même assister à une casse moteur.
  • Le dégagement de fumée blanche ou bleutée : celle-ci provient du pot d'échappement de votre véhicule.
  • La constitution de mayonnaise dans le vase d'expansion : cela montre que les fluides (liquide de refroidissement et huile moteur) se sont mélangés.

Lorsque vous avez le moindre doute ou que votre joint de culasse est effectivement HS, vous devez agir au plus vite. En effet, celui-ci peut complètement endommager votre moteur ainsi que ses organes en raison du défaut de lubrification.

Comparez les meilleurs garages pour changer votre joint de culasse :

👨‍🔧 Comment remplacer un joint de culasse ?

Comment remplacer un joint de culasse

Remplacer un joint de culasse n'est pas une intervention facile. En effet, elle nécessite que vous soyez un expert en mécanique automobile car vous allez devoir démonter plusieurs pièces pour pouvoir y accéder. De plus, il va falloir caler le moteur et changer tout le kit de distribution.

Matériel nécessaire :

  • Solvant
  • Boîte à outils
  • Chiffon
  • Liquide de refroidissement
  • Joint de culasse
  • Kit de distribution

Étape 1 : Trouvez l'emplacement du joint de culasse[⚓ ancre "etape1"]

Trouvez l'emplacement du joint de culasse

Pensez d'abord à vidanger votre liquide de refroidissement. Pour cela, vous aurez besoin de mettre un bac de récupération sous le robinet de vidange du radiateur et d'ouvrir le bouchon. Une fois que tout le liquide se sera écoulé, déconnectez tous les éléments de votre circuit de refroidissement qui sont reliés à la culasse.

Ensuite démontez les pièces qui bloquent l'accès à votre joint de culasse. En fonction de votre moteur, ces pièces peuvent varier. Dans certains cas, il s'agira du filtre à air, de la courroie d'alternateur, du système d'injection, d'allumage, des connexions électriques, etc. Puis désolidarisez le collecteur d'échappement et la culasse avant de déposer la pipe d'admission.

Calez ensuite le moteur, démontez votre courroie de distribution et enlevez le cache-culbuteur afin de pouvoir dévisser la culasse.

Étape 2 : Remplacez le joint de culasse[⚓ ancre "etape2"]

Remplacez le joint de culasse

Référez-vous à la Revue Technique Automobile (RTA) de votre véhicule pour savoir dans quel ordre dévisser votre culasse. Enlevez ensuite les vis, puis la culasse. Maintenant que vous avez accès à votre joint de culasse, déposez-le, nettoyez le plan de joint à l'aide d'un chiffon et de solvant. Puis placez le nouveau joint de culasse dans son logement.

Étape 3 : Rectifiez votre culasse[⚓ ancre "etape3"]

Rectifiez votre culasse

La rectification de culasse ou surfaçage consiste à remplacer le joint et à le remonter à l'aide d'une clé dynamométrique. Cette opération n'est pas toujours nécessaire. En effet, elle n'est utile que lorsque la planéité du plan de joint de culasse nécessite d'être corrigée suite à une surchauffe moteur.

Une fois le joint de culasse monté, reposez les pièces que vous aviez précédemment démontées en procédant dans le sens inverse. Pensez aussi à remplacer la courroie de distribution ainsi que la pompe à eau. Pour finir, faites le niveau de votre liquide de refroidissement.

💳 Quel est le prix d'un remplacement de joint de culasse ?

Prix d'un remplacement de joint de culasse

Le joint de culasse ne constitue pas la pièce la plus onéreuse de votre véhicule. En effet, son coût varie entre 15 et 100 €, avec une moyenne de 40 €. Mais étant donné que le remplacement de cette pièce est une intervention relativement longue et complexe (entre 5 à 11 heures), la facture peut très vite grimper. Pour cela, vous pouvez compter environ 1 000 €. S'il s'agit d'un véhicule ancien ou que d'autres pièces ont également été endommagées, vous devrez penser à prévoir un budget supplémentaire.

Le joint de culasse permet de fournir une parfaite étanchéité à votre culasse. En cas d'endommagement, c'est tout votre véhicule qui risque d'être affecté. Nous vous conseillons donc de bien veiller à son état et de vous rendre en garage si vous remarquez le moindre signe de défaillance afin de le faire remplacer au plus tôt.

Comparez les meilleurs garages pour changer votre joint de culasse :


Photo de l’auteur Diariatou

Ecrit par Diariatou

Spécialiste des amortisseurs

12 mai 2022 17:18


Pour en savoir plus sur les amortisseurs